Fleur d'Aulne

VOYAGE AUX EUROPEADES A TURKU EN 2017

Pour la première fois depuis 54 ans d’existence, la caravane de l’Européade s’est rendue dans le Grand Nord, à Turku en Finlande. L’objectif des Européades est de promouvoir, sans frontière, le folklore à travers la danse, le chant et la musique dans la joie de vivre, le respect mutuel et la foi en son propre caractère national.

Lundi 24 juillet en soirée, de nombreuses valises étaient regroupées devant la salle annexe. 26 membres du Cercle Celtique Fleur d’Aulne attendaient les 19 membres du Cercle Celtique de Saint-Brieuc pour se rendre en car à l’aéroport.

Mardi matin, nous nous retrouvons à Roissy pour l’enregistrement de nos bagages. Nous sommes 45 à partir sur 2 vols séparés. C’est le baptême de l’air pour quelques-uns avec une certaine appréhension. Quatre heures plus tard, nous atterrissons à Helsinki et nous repartons dans un avion plus petit (à hélices). Nous voici enfin arrivés à Turku. Nous prenons possession de notre dortoir à l’école Puolala, 45 dans une salle de sport. Après notre repas, nous partons à la découverte de Turku dans une jolie promenade à pied le long des quais. Au retour, Emilio nous accueille avec ses petites crêpes bretonnes “faites maison”.

Mercredi matin libre, après-midi répétition des danses qui seront présentées jeudi. Puis balade en ville et visite du village des Européades. En soirée, rendez-vous de danse “The River” (300 danseurs, musiciens et chanteurs de Turku).

Jeudi matin, effervescence dans le dortoir, nous devons revêtir nos costumes et nous coiffer. Midi, nous assurons notre première prestation, rencontre avec d’autres groupes. 16h30, deuxième passage sur une scène en bois cette fois. 18h, nous voici enfin dans un bus qui nous emmène au Centre Gatorade (le Brézillet de Turku), répétition dehors. Puis passage sur scène (prestation de 3 minutes pour l’ensemble des 6 groupes bretons), plus de 3000 danseurs pour cette soirée, impressionnant par la variété des costumes (Espagne, Ukraine, Suède, Finlande, Hongrie, Lettonie, Laponie...) une journée bien remplie.

Vendredi, journée repos. Découverte de Turku : cathédrale avec espaces jeux pour les enfants pendant les offices, le vieux Turku avec ses anciens métiers, château 13-16ème siècles restauré avec la reconstitution de la vie d’autrefois. Après le château, visite du trois mâts école “Le Laënnec”. Soirée à l’école entre Allemands, Marseillais, Italiens... Couchage tardif pour certains.

Samedi, les choses sérieuses reprennent. Nous nous préparons pour le grand défilé, moment de partage avec les musiciens marseillais. Samedi midi, réception officielle pour les représentants des groupes, pour nous ce sont Christian et Véronique et pour Saint-Brieuc Céline et Louis. Jean Guého, lui, est membre du Comité des Européades et représente la Fédération Kendalc’h. (Echanges pendant le vin d’honneur avec des Lettons et des Allemands). Un des moments très attendu des Européades : le défilé de 3 kms. Nous sommes en 15ème position sur les 312 groupes qui représentent leurs régions. Et, la rencontre inattendue à la fin du défilé avec le Père Noël et la Mère Noël ! En soirée, le bal des Européades avec tous les groupes mélangés, avec la danse Humppa.

Dimanche matin, excursion en bateau sous le soleil resplendissant entre quelques-unes des 2000 îles au large de Turku. Après-midi, cérémonie de clôture et échange de drapeaux entre Turku et Viséu (Portugal) où auront lieu les Européades en 2018.

Lundi, lever tôt : 4 h pour le groupe de 12 et 7 h pour celui de 33. Au départ d’Helsinki, nous nous apercevons qu’il manque Jocelyne. Elle arrivera 4 h plus tard que nous. Nous garderons de cette 54ème Européade un super souvenir d'un folklore international très riche.