Fleur d'Aulne

VOYAGE À FLORSTADT

Le comité de jumelage de la ville de Pléneuf-Val-André, sous la houlette de Jean-François Hilt, son président, a organisé le week-end du 1 er mai 2009, un voyage afin de rendre visite à nos amis de Florstadt (Allemagne).

Florstadt, ville de 8.800 habitants, est située dans la région de la Wetterau dans le Land de Hesse, à 25 kilomètres au Nord de la ville de Francfort-sur-le-Main, la grande métropole connue surtout pour ses banques et sa finance internationale (siège de la banque européenne).

Il y a 35 ans, les premiers liens furent créés sur l’initiative de Karl Steinhacker (30 décembre 1919 + 25 novembre 1984), professeur de français, amoureux de Pléneuf-Val-André, entre la Realschule Karl Weigand Schule et le collège Jean Richepin (appariement des 2 établissements scolaires en 1977), avant de devenir un jumelage officiel, dont le traité fut signé en décembre 2007 à Florstadt puis contresigné en juin 2008 à Pléneuf-Val-André.

Pour le voyage nous sommes accompagnés de Jean-Yves Lebas, maire de Pléneuf-Val-André et président d’honneur du comité du jumelage.

Le 1 er départ a lieu le jeudi 30 avril, à 18 heures 45, de la place de Nantois à Pléneuf ; le 2 ème , à 19 heures 15, de la place du 19 mars à Saint-Alban, où nous embarquons les membres du groupe celtique « Fleur d’Aulne », animé par Christian Lucas, adjoint à la municipalité de Saint-Alban et président du cercle.

Le cercle celtique « Fleur d’Aulne », depuis sa création en 1955, a participé à de nombreuses manifestations culturelles en Bretagne. En 1966 un séjour dans la ville d'Herdoff en Allemagne, fut sa première sortie à l'étranger. Depuis cette date, le groupe de "Fleur d'Aulne" a sillonné l'Europe : l'Espagne, la Belgique, Aberystwith dans le pays de Galles, les pays de l’Europe centrale : la Pologne, la Slovaquie (en 1999 - 2000 – 2003) etc. Il a aussi participé au grand rassemblement annuel des "Européades" à Anvers (Belgique), à Vienne (Autriche), à Figueira Da Foz (Portugal), à Martiny (Suisse), à Valladolid (Espagne), à Horsens (Danemark) et à Zamora (Espagne), etc.

A 19 heures 15 après la traditionnelle photographie prise par les correspondants de la presse locale (Ouest-France, Télégramme et Le Penthièvre), c’est le départ des 42 participants au voyage, de la salle annexe de Saint-Alban, avec le car Bouder-Évasion (Lanvollon - Pordic).

André, le chauffeur qui va nous conduire une partie du voyage, prend le premier relais en direction de l'Allemagne ; arrêt à 22 heures à Sarge-les-Le Mans (Sarthe), puis à Paris (13 ème ) à 1 heure du matin, pour prendre deux passagers supplémentaires, arrivée à 3 heures à Reims, pour le changement de chauffeur. Michael prend le 2 ème relais qui va nous mener jusqu'au but. A 6 heures, arrivée à Longeville-lès-Saint-Avold, pour un arrêt de 3/4 d’heure, il nous reste 240 kilomètres à faire.

Forbach, puis vers 7 heures nous rentrons en Allemagne à Saarbrücken, direction Frankfurt-sur-Main, pour arriver le 1 er mai, à 9 heures 30, à Florstadt, distant de 1.050 kilomètres en un peu plus de 14 heures.

Cliquer pour agrandir
Vendredi 1er mai, après la prise en charge par les familles d’accueil sous la direction de Rüdiger Pille, le Président du tout récent Comité de jumelage allemand, nous nous retrouvons pour un déjeuner sous le chaud soleil à la Messeplatz, située au centre de la ville, longée par une petite rivière « la Nidda », affluent du Main, que borde un chemin de grande randonnée emprunté par les nombreux promeneurs en vélo.

Cliquer pour agrandir
Le soir, réception à la ferme Birkensee, appartenant à la famille Lux et dont le fils Torsten est le vice-président du comité. Repas dans la cour de la ferme, au menu, cochon grillé accompagné de nombreuses salades et desserts préparés par les familles d’accueil, sans oublier la «Licher Bier » et des petits verres de volka et d’eau de vie, Cliquer pour agrandir
le tout pour finir en musique (accordéon, vielle, etc.).

Cliquer pour agrandir
Le samedi 2 mai, à 10 heures, accueil à la mairie de Florstadt, par Herbert Unger, maire. Après les discours de bienvenue et des remerciements (traduits par Jean-François Hilt), la visite de la Mairie sous la conduite de Monsieur Unger.
Cliquer pour agrandir
Ensuite nous sommes conviés à un déjeuner « typique », dans la salle de réception municipale : des pommes de terre avec des œufs sauce verte, et au dessert, une galette de pommes de terre râpées avec de la compote.
Cliquer pour agrandir
Ensuite nous nous retrouvons sur les pelouses pour les traditionnelles photographies suivies des représentations des danses par le groupe celtique de « Fleur d’Aulne ».

Cliquer pour agrandir
L’après-midi, visite à Friedberg, le chef lieu de la Wetterau, de l'église avec ses splendides vitraux du Moyen-Age, puis de l’impressionnant puits du Bain Juif, et enfin du château-fort avec ses remparts, ses douves et l’imposante Tour (Adolfsturm) de 1348 avec ses oubliettes.
Cliquer pour agrandir
Avant de rejoindre notre autocar, lèche-vitrines dans la Kaiser strasse, la rue commerçante de Friedberg. Le soir, dîner à la salle municipale de Florstadt-Stammheim, agrémenté de chants par la chorale du « Volkschor Stammheim », qui fête cette année son centenaire. Dans ce groupe, Birgit et son époux Friedrich Lange, ont accueilli pour ce séjour un couple de Pléneuf dans leur maison.
Cliquer pour agrandir
Ensuite, pendant le repas (choucroute garnie et desserts), un orchestre de jeunes « das Jugendorchester der Musikabteilung der Sport-Union Nieder-Florstadt », joue de manière très convaincante de la musique moderne, pour finir, des représentions, par le cercle de « Fleur d’Aulne », de danses et de musique qui se clôturent par un An dro mêlant hôtes et familles d'accueil au son du biniou et de la bombarde.

Cliquer pour agrandir
Le dimanche 3 mai, après un solide petit-déjeuner dans les familles, nous avons à choisir entre une découverte en tracteur de la réserve naturelle de Staden et une visite guidée de la ville de Florstadt ; d'autres préfèrent accompagner leurs familles d'accueil au Hessenpark, ou à Bad-Nauheim, la ville d'eau si accueillante par ce beau temps, ou encore à Büdingen, la ville médiévale jumelée avec Loudéac, ou même à Frankfurt.

Vers 19 heures, après avoir chargé nos affaires dans le car, nous nous rendons à travers les bois à la chapelle « Maria Sternbach ». Nous y sommes accueillis par un prêtre, qui, après avoir expliqué l’historique de la chapelle, célèbre une cérémonie en l'honneur de la Vierge Marie. Nous regagnons ensuite, à environ 2 kilomètres de marche, notre car, à coté duquel nous attend le Bürgermeister Herbert Unger (maire S.P.D de Florstadt), que félicite Jean-Yves Lebas, pour le chaleureux accueil que les familles allemandes nous ont réservé et finit par ses termes : « Arrivée le 1 er mai, au son de l’Internationale et départ sur un Ave-Maria. »

Au revoir prolongé entre partenaires. Kénavo à Herbert, à Rüdiger, à Joachim, à Carina, à Torsten, à Christel, à Christine, à Katja, à Andrea, à Friedrich, à Birgit, etc.

À 20 heures 30, les 44 participants quittent à regrets leurs chers amis allemands. Michael au volant, 22 heures 30, premier et dernier arrêt sur un parking en Allemagne, pour un casse-croûte (Un de plus en Europe, pour le groupe de Fleur d’Aulne).

23 heures 20 re-départ. Changement de chauffeur à Paris. Nous arrivons le lundi 4 mai à 11 heures sur la place de Nantois à Pléneuf, après avoir déposé le groupe du cercle celtique à Saint-Alban.

Grand merci aux allemands pour leur accueil si chaleureux, ce n’est qu’un au revoir, nous serions heureux de les accueillir et de leur faire visiter notre belle région avec ses côtes maritimes sauvages.

Auf Wiedersehen – Kénavo.